Paix à l’âme de mes PC disparus


Cela m’arrive tous les deux ou trois ans, mon compagnon favori de travail et de loisirs rend l’âme sans crier gare et sans me demander mon avis… en général il finit épuisé, les touches marquées de mes frappes à deux doigts et l’alimentation noircie par les multiples sautes d’humeur des prises d’hôtels les plus exotiques ou de tgv les plus capricieux.

Viens alors l’angoissante question de la date de dernière sauvegarde et la réinstallation de mes logiciels essentiels ou favoris.

Il y a quelques jours mon quinzième compagnon numérique, un magnifique HP qui avait à peine plus d’un an n’a pas résisté à une fatale surtension hôtelière outremarine et m’a donné la jolie occasion de vivre trois jours sans notebook avec juste comme lien numérique mon iPhone. Intéressante expérience… j’ai pu lire tranquillement dans l’avion au lieu de passer trois heures à  me contorsionner pour taper d’une main l’écran coincé entre le plateau repas de mon voisin et le dossier vibrionnant d’un gamin excité sur le siège devant moi.

Et puis le miracle a opéré et me voici de nouveau doté d’un assistant numérique tout neuf qui me tient de nouveau en laisse entre film regardé d’un œil distrait à l’hôtel et, le weekend, réponse évasive à ma femme à une question qui se mélange à une fichue synthése des vente. J’en arrive à associer certains fichiers, certains morceaux de codes vba aux films qui ont bercé leur naissance…

Mais, avoir retrouvé un pc, ne me rend pas immédiatement maitre de mon univers numérique. Il me faut MES outils, ceux sans lesquels je ne me sens ni efficace, ni heureux dans cet univers. Et c’est cette liste à la Prévert que j’ai envie de partager  avec vous aujourd’hui.

Mes Must :

 Freemind : Un de mes outils de référence, Freemind est un logiciel open source qui me permet de créer des cartes heuristiques (ou Mind Map) et  qui m’aide à suivre une multitude de projets différents.

Autant  Twitterific est ma référence pour Tweeter sur mon iPhone, autant sur mon Pc  TweetDeck est mon outil favori.

 

Du côté de chez Microsoft :

 Excel 2003 :je dis bien 2003, vous verrez plus loin que j’aime avoir les deux installés sur mes pc (tout à fait possible), mais très clairement j’estime que Microsoft s’est fourvoyé en reconstruisant l’interface d’Excel 2007 et je perds trop de temps à utiliser les menus au lieu de mes raccourcis claviers favoris.


Word 2007 : la version 2007 est fort agréable et ne me pose pas les mêmes soucis que pour Excel. Elle a l’avantage de ne pas me dépayser lorsque j’utilise Outlook.


Outlook 2007 : Si, comme pour moi, la gestion de vos mails représente une part importante de votre quotidien (j’ai reçu 26600 mails en 2009 et en ai envoyé 13000 !), vous devez absolument choisir Outlook 2007 au lieu de Outlook 2003. Cette version 2007 va vous apporter un confort extrême (messagerie, agenda) et surtout va vous éviter de classer vos mails en vous contentant d’utiliser les trois clefs de cette version : Classe, Dossiers de recherche automatique et recherche indexée.


PowerPoint 2007 :Comme pour Outlook, la version 2007 est indispensable. A la fois source de modèles astucieux et efficaces, elle apporte un petit look 2.0 à vos présentations. PPT 2003 est très très démodé et cela se voit au premier coup d’œil.

 Access 2000 : ne vous lancez pas dans les versions ultérieures, la version 2000 est amplement suffisante et il vaudra mieux passer directement à SQL Server que de passer à une autre version

VBA : Combien de milliers de lignes de code ai-je écrit sous VBE en VBA (bon d’accord seuls les connaisseurs savent de quoi je parle). Quoi qu’il en soit écrire des modules de code VBA est une sorte de drogue bien dangereuse si l’on y prend pas garde. Si vous êtes contaminé, vous devez absolument vous adjoindre deux outils complémentaires :

  • Mztools qui va vous permettre de gérer votre bibliothèque de morceaux de code et vous rendre de nombreux petits services gratuits
  • SmartIndenter : qui vous permet en un clic de rendre vote code propre et ordonné.

Excel 2007 : uniquement pour les graphiques

Sage comme une image :

Deux outils sans lesquels je suis perdu pour manipuler des images :

D’abord une très vieille version de Paint Shop Pro (celle de 1995…) que je complète avec  XnView. Je sais bien que vous allez m’opposer de nombreux outils plus aboutis mais à chaque fois j’ai deux critères : simple et rapide.

 

Editeur de Texte et/ou de Pages Web, FTP :

ConTEXT : Je remplace toujours le Notepad de Microsoft par Context (le même en 1000 fois mieux)

 Kompozer : j’ai longtemps créé mes pages HTML avec FrontPage mais rebuté par sa complexité et la lourdeur des pages obtenues je me suis dirigé vers la simplicité et l’efficacité avec Kompozer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s